Articles pour l'artiste William Georges Thornley.


William Georges Thornley

William Georges Thornley

William Georges Thornley

1857-1935

Aquarelle

21,5 x 35,5cm

William Georges Thornley

William Georges Thornley 650 euros

Il prend ses premières leçons de dessin avec son père puis devient l’élève de Ciceri et de Puvis de Chavannes. Il devient alors lithographe et réalise de nombreuses lithographies d’ami peintres comme Camille Pissarro et Claude Monet.

En 1878, à l’âge de 21 ans, il expose au salon de Paris et y obtient en 1881 une mention d’honneur et en 1888 une médaille de troisième classe.

À partir de 1892, il s’installe au village d’Osny, peuplé de 650 habitants, où il exécute de nombreuses toiles d’un style impressionniste puis postimpressionniste1.

En 1900, il tire à 108 exemplaires de 25 œuvres différentes, parmi lesquelles Le marché place Notre-Dame à Pontoise, Rue Saint Lazare à Paris, Pont de Rouen, Jeune paysanne réalisées par Pissaro et La Femme à l’ombrelle d’après Monet.

Il expose également à la galerie Georges Petit, rue de Sèze à Paris entre 1896 et 1907 où il vend ses toiles pour l’État français, le roi d’Italie Victor-Emmanuel III ou bien encore le président de la République Armand Fallières pour sa collection personnelle.

Il devient alors peintre voyageur, repoussant ses limites géographiques pour peindre en Normandie, en Bretagne, en Alsace, en Provence, à Venise. Très fatigué, il renonce à présider les expositions d’Antibes en 1933 et 1934 et il meurt à l’hôpital de Pontoise le 31 août 1935.

La ville d’Osny a réuni une partie de ses œuvres dans un espace permanent au château de Grouchy2. Le musée Tavet-Delacour de Pontoise, le musée des beaux-arts de Rennes, le Sénat possèdent également certaines œuvres.